Vincent David en quelques mots... c'est... c'est... c'est... c'est... c'est... Accueil
Rubriques
Le constat
Un constat d'échec

Même si les gouvernements successifs mènent des politiques publiques censées aller dans le sens de l'intérêt général, force est de constater que de nombreux enjeux sociaux (populations vivant en dessous du seuil de pauvreté, discriminations à l'embauche, construction de logements sociaux, obésité, égalité hommes/femmes, accès des handicapés aux services publics, aide publique au développement…) et environnementaux (tri des déchets, énergies renouvelables, transports propres, consommation responsable, agriculture biologique…) sont délaissés en France.

A l'échelle de l'Union européenne, des décisions prises vont à l'encontre de la santé publique (directive REACH au rabais), de la solidarité internationale (adoption de la directive sur l'ajout de matières grasses végétales dans la fabrication du chocolat) ou encore de la protection des consommateurs et de l'environnement (réforme inaboutie de la PAC).

Au niveau de l'ONU, de ses agences et des Institutions financières internationales, on ne peut que déplorer l'immense retard pris dans l'application des Objectifs du Millénaire pour le Développement, l'absence de régulation du commerce mondial, ou encore la faiblesse des moyens mis en oeuvre pour lutter contre le réchauffement climatique.


Un nécessaire changement de méthodes

Les urgences sociales et environnementales nécessitent désormais la collaboration d'une multitude d'acteurs (Etat, organisations internationales, associations, collectivités locales, entreprises, syndicats, médias…). Les organisations d'utilité sociale et environnementale doivent donc mieux collaborer entre elles, créer des alliances avec d'autres secteurs de la société et faire du lobbying auprès des décideurs économiques et politiques.

Beaucoup de personnes, quelle que soit la fonction qu'elles occupent dans une administration, une entreprise, une collectivité locale ou encore un média, ont non seulement des convictions sociales et environnementales, mais également des marges de manœuvre pour aider les organisations qui agissent en faveur de ces causes.

L'enjeu est donc de parvenir à identifier ces personnes pour s'appuyer sur elles. En effet, un dossier, un projet, une idée ont beaucoup plus de chances d'aboutir quand on connaît les personnes susceptibles de les soutenir.
créditscontact précédentehaut de page